5 Produits que je regrette d’avoir acheté.

Chez moi, y’a une pharmacie. Quand tu demandes une carte cadeau du Jean Coutu et rien d’autre pour tes 18 ans, ça démontre bien ton intérêt dans la vie…

J’ai toujours été la fille qui a tuute tuuttte les produits. (Je me suis calmé le poil des jambes quand je suis devenue une jeune femme autonome et pauvre, mais ça reste assez intense). C’est ben cool, d’avoir tous les derniers cossins, mais rassemblé dans une salle de bain grosse comme ta face, ça devient rapidement un chantier.

Tantôt en essayant d’y mettre un peu d’ordre, j’ai remarqué que j’avais quelques produits que je n’avais pas utilisé depuis un moment.

Parce-que je ne suis pas capable de jeter quelque chose qui n’est pas complètement utilisé, je préfère laisser moisir les produits que je n’aime pas…

J’ai décidé de vous faire part des 5 produits dont je regrette l’achat, évidemment il s’agit de la Partie 1 parce-que ma vie de sur-consommatrice est jeune et je ne me fais pas d’illusion quant à la qualité de mes choix dans le futur…

Je suis comme une super-women de la pharmacie et je vous éloigne des produits décevants, je sers la communauté à ma façon…

Je tiens à préciser que je vais vous parler de produits et non de marques, tsé.

1. Shampooing à l’ortie Séborégulateur de Klorane.

Mes cheveux deviennent gras assez rapidement et j’étais à la recherche d’un produit miracle qui me permettrait de ne pas avoir à me laver les cheveux à tous les jours (C’est pas bon, je le sais!). Tsé quand un produit a cette couleur là, et coûte super cher…ça ne peut pas faire autre chose que de fonctionner, non? À la première utilisation, j’ai eu une belle surprise quand j’ai réalisé que la couleur était à l’image de l’odeur… Glup. Bon c’est une patente végétale alors c’est sûr que je ne m’attendais pas à ce que ça fonctionne dès le premier shampooing, et c’est pour ça que la bouteille est pratiquement vide. Je me suis dit que ça devait être comme un traitement et que je devais être patiente.

Au bout d’un mois, non seulement je sentais le végé-pâté extra luzerne après chaque douche, j’avais en plus les cheveux hyper secs. Je me tenais loin des feux de camps…

« Est-ce que tes cheveux devenaient gras moins rapidement, est-ce que le séborégulateur a séborégulé? »

Non.

Aucune différence, e-rien.

Je ne suis pas non plus une adepte des shampooings qui sentent comme si je m’étais versé un drink du Fuzzy dans le fond d’tête…mais le vieux gazon, non merci.

Cliente non satisfaite.

2. Lash serum de L’Oréal

Ce produit a pour promesse de renforcer nos cils et de les faire allonger (ou s’épaissir?) pour nous donner des yeux de biche.

Très cool, j’t’ai down avec ça!

Sur l’emballage il était mentionné d’appliquer le produit sur la base des cils avant de se coucher et le lendemain matin, de passer un linge mouillé pour retirer les résidus.

J’ai donc enduis mes quenoeils de ce sérum avant de dormir.

Le lendemain, je me leva pleine de joie…

Comme dans Cendrillon avec les oiseaux qui chantaient et les écureuils qui me faisaient des toasts.

En enlevant le produit, ma bonne humeur s’est rapidement dissipée quand un méga gros bunch de cils s’est retrouvé dans mon linge humide.

Ai-je besoin de vous dire que je n’ai plus jamais touché à ce produit.

Pour ceux et celles que ça intéresse, mes cils s’en sont remis mais pas mon coeur.

3. Poudre pressée (compact) CoverGirl TruBlend

Bon là c’est important que je vous mentionne que ce n’est pas la poudre qui est mauvaise, mais plutôt la teinte. Je m’explique, relax!

J’ai acheté le produit dans la teinte translucide parce-que j’utilise la poudre compact pour fixer mon fond de teint et ça adonne que la compagnie qui fait mon fond de teint n’a pas eu la présence d’esprit de faire aussi une poudre. Je ne peux donc pas m’assurer d’avoir la même teinte et je ne suis pas une adepte des poudres plus foncées que mon teint…ce qui fait que j’achète mes poudres compact transparentes pour ne pas avoir à me compliquer la vie.

Bref.

Cette poudre «transparente» est non seulement apparente, elle me donne en plus un joli teint digne de la famille Adams. Sans blague, j’ai toujours trouvé qu’un teint pâle c’était beau mais il y a quelque chose de pas normal dans cette teinte, c’est comme si je m’étais badigeonné le visage avec la teinte utilisée pour donner un air de morte-vivante à Kristin Stewart dans le dernier Twilight, vous voyez le genre? Pas joyeux, tout ça!

Donc si vous voulez une poudre translucide, évitez cette marque!

 4. Déodorant Deo Pure Biotherm

Jeune femme plate que je suis oblige, je suis solidement sédentaire (répétez solidement sédentaire à voix haute 7 fois, juste pour le fun…)

…Je passe 8 heures pas journée assise devant mon ordinateur. Le seul effort physique que je fais c’est quand je me rends, en ascenseur, à mon char. Et ce déodorant réussit à me faire puer. Sârieux, j’ai des glandes sudoripares assez normales, je ne dégage pas plus de sueur que toi pis que toi. Pis j’ai une hygiène de vie assez normale, elle aussi. Alors on s’entend que je ne devrait pas puer à 14h00… Eh ben ce déodorant là réussit à faire ressortir ce qui a de plus laid en moi et je passe la journée seule à chanter ça.

Ok c’est supposé me rendre le t’sous d’bras tout doux, et ça fonctionne, mais y’a à peu près 45 produits qui font la même chose tout en faisant leur job première, ne pas éloigner mes collègues de travail de moi.

C’est plate parce-que je suis une fan de la marque Biotherm…

5. Shampooing et Revitalisant TRESemmé Naturels 

C’est la nouvelle tendance, les produits sans silicone. Ce que le silicone fait, si j’ai bien compris, c’est de gonfler artificiellement le cheveu ce qui le brise à la longue et qui fait que finalement les cheveux deviennent cassés sur toute la longueur.

J’ai donc essayé ce produit en me disant que ça ne pourrait pas faire de mal de réduire la quantité de trucs chimiques que je met dans mes cheveux.Le shampooing en tant que tel, n’a pas une odeur trop forte (ce que j’apprécie) et mousse super bien. Mes cheveux étaient bien propres alors tout allait bien.

Mais après quelques semaines d’utilisation, je trouvais que mes cheveux étaient vraiment ternes et j’avais beau mettre n’importe quel produit pour la brillance dedans, ils restaient ternes.

Je pensais que c’était le stress ou quelque chose du genre; mon alimentation, la musique sur mon iPod, mon horoscope…J’ai tout exploré.

Finalement j’ai simplement utilisé un autre shampooing, juste pour voir, et c’était ça le problème…J’en arrive donc à la conclusion que je ne suis pas encore prête à me laver les cheveux avec des légumes et que je suis encore accro aux miiichants produits chimiques.

Mais c’est juste le début des shampooings sans silicone, si on suit la logique des nouveaux produits, le premier n’est jamais le meilleur et je vais attendre encore un peu avant de racheter un produit de ce type. Parce-que je suis certaine que ça va s’améliorer avec le temps!

Si vous aussi avez acheté des produits décevants, n’hésitez pas à le partager! Faut ben se souvenir entre sur-consommatrice…

AH PIS EN PASSANT, SI TU NE LE SAIS PAS Z’ENCORE, IL Y A UN CONCOURS QUI SE TERMINE DIMANCHE ICI!

Catherine B

 

  • Lea Jolie Coquille

    C’est fou comme un produit peut aller ou ne pas aller selon les personnes.

    Moi mes cheveux sont tellement mieux sans silicones, et puis j’aime ceux deux produits Trèsemmé !

    Lea de http://joliecoquille.blogspot.com
    :)