BONNE FÊTE MIMOSA & TRALALA !

Par Catherine B

___________________________

Il est minuit, le 4 avril est arrivé.

On est l’4 du 4 pis j’m’appelle 4… pow ton cerveau explose, trop d’coïncidences ! haha !

Aujourd’hui même, ça fait 1 grosse année que ce baby-blogue a vu le jour. Au début c’tai un gros bébé mou, mais au fil du temps il est devenu une genre d’ado de 13 ans un peu all-over the place, mais ben fine quand même.

(Voyez notre enthousiasme!)

557980_10151557761626628_1197445789_n

C’est le projet qui me tient le plus à cœur, ce blogue m’a apporté tellement. J’le love. J’le love mal, mais j’le love pareil.

Les anniversaires comme ça, j’ai toujours trouvé ça important de les souligner. Ça permet surtout de prendre un p’tit peu de recul et de réaliser le chemin parcouru depuis la dernière année.  Ça permet de se rendre compte que notre tête nous joue bien des tours. J’ai souvent l’impression, au jour le jour, que ma vie n’avance pas vraiment…et quand elle le fait, c’est  souvent vers le négatif.

Je pensais aussi, et ça très sincèrement, que je n’étais pas une fille qui était capable de s’adapter au changement. J’ai toujours eu peur du changement, je ne l’ai rarement abordé d’une façon positive. Plus souvent qu’autre chose il m’était imposé, plus souvent qu’autre chose il me faisait chier. Mais avec du recul, avec mes acquis, je réalise à quel point le changement est la seule et unique chose qui permet de progresser.

J’ai toujours trouvé que les phrases du type « l’accomplissement n’est réalisable qu’une fois hors de sa zone de confort » ne faisaient pas vraiment de sens puisque je me suis toujours dis ; comment réaliser ce que je veux si je ne suis pas à l’aise dans la situation, comment avancer si mon sol, mon ancrage, n’est pas celui que je connais et qui me rassure. Évidemment dans ma tête à moi ça sonne plus comme : Maaarde, j’vais avoir l’air d’une maudite folle encore une fois.

Mais bon, avec le recul, je réalise que le changement est, de loin, la meilleure chose qui a pu m’arriver. J’ai toujours eu tendance à m’accrocher à ce que je connaissais même si ce n’était pas nécessairement ce qu’il me fallait. Avoir peur du changement c’est normal, et ça m’arrive encore à tous les jours, mais moins je peux l’accepter en sachant que c’est probablement toujours pour le mieux.

J’ai appris à faire confiance à la vie.

555756_10151557761181628_1519502020_n

Bref, le 4 est là, pis j’suis ben heureuse. J’avoue que ce n’est pas le blogue le plus introspectif / thérapeutique du monde…Genre, que je jase de mes cheveux et de mon chat plus souvent qu’autre chose, mais il me fait du bien. J’espère sincèrement qu’il arrive à vous décrocher au moins un sourire, une fois de temps en temps.

J’ai la chance d’être entourée d’une équipe assez folle-dans-tête-merci qui me permet de concrétiser mon projet ti-peu par ti-peu, chaque jour.  Évidemment, je suis un peu écervelée et ce ne sont pas toutes les personnes qui je vous ai présenté qui ont finalement jumpé dan’l’boat avec moi, je suis choyée d’avoir 2 filles extraordinaires à mes côtés.

554889_10151557761516628_1029759163_n

555162_10151557761401628_1802399630_n

_______

Gaby, merci ma belle amie en sucre. J’aime ta plume, merci pour tes textes écrits avec cœur, je sais que ça te fait du bien d’écrire et ça me fait du bien de lire. Tu es belle, bonne… pis l’avenir ne te réserve que du positif, j’en ai la conviction. Tu as trop de lumière en toi pour que la vie ne te le rende pas, je t’aime.

547643_10151557761296628_1546308800_n

_______

Alex. Man, fille.

Tu es arrivée dans ma vie, direct par mon angle mort. J’comprends toujours pas pourquoi la vie nous a réunies comme ça, pas rapport, mais je sais une chose c’est que j’en suis reconnaissante en ti-pépère. J’sais pas encore si je crois au destin, mais on dirait vraiment que c’tai planifié su’a mappe de notre vie, c’t’affaire-là. J’ai traversé des épreuves pas drôles et tu étais à mes côtés sans que j’aie à te le demander, ça sera toujours important pour moi ça. Merci d’être la deuxième moitié de l’identité du blogue, merci de l’avoir amené plus loin et merci d’être la Janette Bertrand version 2000 que tu sais si bien être.

(Merci de m’avoir involontairement présenté mon amoureux, merci de me prêter du linge, merci de me laisser crasher dans ton lit quand j’ai abusé du vino, merci pour mon suprise party, merci pour tous les soupers, merci pour tes relais au 1er but, merci pour tes catchs dans l’champs centre, merci de célébrer avec moi les victoires qui peuvent sembler insignifiantes aux yeux des autres, merci de n’pas m’en vouloir parce que j’ai jamais l’temps,  merci pour le support, merci pour les conseils, merci pour ta sensibilité, merci de croire en moi bien plus que je ne peux le faire , merci de toujours vouloir savoir comment je vais vraiment, merci de si bien me lire, merci de m’écouter me lamenter sans cesse, merci de rire avec moi, merci pour le small talk, merci pour le big talk, merci pour ta belle amitié).

62877_10151557761251628_774403362_n

Bref mon boy, t’es ben d’adon (haha). J’essaie de pas faire ma quétaine, mais j’rush un peu.

…Ouais, allô mon gros cœur rose su’a table !

Y’a aussi Marc André, sans qui toute cette belle histoire n’aurait pas pu se concrétiser. Mes connaissances en informatique et mon sens de la débrouillardise se rapprochent de celui d’une tortue pognée sur le dos ; j’essaie ben fort, mais c’est au-delà de mes capacités haha ! Merci de m’aider comme tu le fais, excuse-moi si mes questions sont insignifiantes et niaiseuses. Le jour où j’suis multimilliardaire, je te fais construire une villa ouessé qu’tu veux, c’tune promesse ! Merci encore !

Ça commence à ressembler à un remerciement de gala un peu trop long, j’m’excuse les amis. Mais j’ai un dernier remerciement à faire…vous l’voyez venir, tel une Guylaine Tremblay au gala Artissss, j’aimerais vous remercier vous, les lecteurs.

Je l’sais là que c’est lourd pis long, mais je tiens vraiment à le faire parce qu’au début ce blogue là, je l’ai débuté dans le but de me faire lire par mes 4 amies et ma mère…mais là vous êtes plus de 300 à avoir aimé la page Facebook, je reçois souvent des beaux messages de la part de sympathiques inconnues, vous parlez du blogue à votre entourage, vous partagez nos articles, vous aimez les articles, etc. C’est beaucoup beaucoup plus que ce que j’espérais.  Vous êtes plus de 16 000 à vous être pointés la face, mais ça c’est des statistiques qui veulent pas dire grand-chose quand on s’y attarde, parce qu’y a beaucoup de gens qui cliquent sur la page par erreur et sont tout de même comptabilisés. La statistique qui m’importe ce sont les 32,59% qui sont des lecteurs réguliers.  J’vous aime d’amour et je ne vous remercierai jamais assez de nous lire. Y’en a un shit load de blogue de qualité rédigés en français et on se sent extrêmement choyés de faire partie de votre carnet d’adresses. À chaque fois que vous partagez un article, mon p’tit cœur fait des sauts de joie, ça nous aide énormément, on croit en notre projet et ça fait plaisir de voir que vous y croyez aussi.

Bon, fini le tétage. Retenez-donc juste que je suis bien heureuse de vous savoir là !

Pour célébrer le 1 an de Mimosa & tralala, on s’est lâché lousse et on a fait faire un logo. Merci belle Cynthia Ouimet de ton implication et de ton inspiration, j’suis une cliente satisfaite !

Image1

Voici comment j’avais briefer Cynth  ‘’L’identité du blogue, c’est un blogue très fi-fille, je me suis inspiré du drink mimosa parce que je trouve qu’il représente un beau mix entre le jus d’orange (la jeunesse, le dynamisme, le sucré) et le champagne (la vie adulte, le glamour, les bulles). En plus c’est mon drink préféré au monde… ;) C’est un blogue qui ne se prend pas au sérieux, qui ne cherche pas à révolutionner le monde. C’est écrit par des filles ordinaires, pas des fashionistas trop cool pour la game haha !’’

On s’entend, elle à reçu mon flot d’blabla comme une championne et elle a su pondre un superbe logo! Bref, écrivez-moi si vous désirez faire appel à ses services!

En somme, ce beau projet m’a permis de grandir, de me grounder et d’apprendre à me connaitre (pas complètement, mais plus qu’avant mettons). Souligner la première année du blogue me fait réaliser que je suis beaucoup mieux dans ma caboche que je ne l’étais à pareille date l’année passée, j’ai appris à m’entourer des bonnes personnes, pas simplement les gens que j’aime ; plutôt les gens que j’aime et qui m’aiment en retour, ça permet d’accomplir beaucoup plus de choses quand on se sent soutenue.  Quand j’étais jeune, mon but premier c’était d’avoir le plus d’amis possible et évidemment, vous vous en êtes probablement rendu compte vous aussi en vieillissant, des proches de qualité c’est la plus belle chose qu’une personne peut espérer avoir, ça permet de sortir du brouillard plus facilement. J’suis la fille la plus éparpillée, désorganisée et ma grosse tête flotte trop souvent dans les nuages, j’ai besoin d’mon monde pour me ramener les pieds sur terre une fois de temps en temps.

Je ne sais pas ce que l’avenir me réserve, mais pour une rare fois dans ma vie, j’ai moins la crainte de l’inconnu. J’ai décidé d’arrêter de considérer l’avis des autres comme plus important que le mien, j’ai décidé que d’essayer de plaire à tout le monde, c’était con. Le sort mènera ce blogue là ou il veut, j’ai déjà accompli plus que j’espérais.

Évidemment j’ai encore des beaux moments emo, des p’tite phases ou j’ai des idées plus noires et des sympathiques poussées hormonales. Évidemment j’suis encore pleine de complexes et d’insécurités. Évidemment mes relations interpersonnelles ne sont pas parfaites et évidemment j’me demande encore de quessé pis de y’oussé qu’elle est ma place su’a planète…Mais disons que j’aborde ça comme une longue et folle ride de montagnes russes.

Bref, merci de me permettre d’étaler ma confiture émotionnelle comme ça… merci de nous lire.

On vous promet une belle 2e année de vie, pleins de surprises en vue, pleins de niaiseries pis pleins d’textes de fi-filles.

Ah, pis si tu veux une belle p’tite camisole Mimosa & tralala,

elles sont 18 $ + les frais de shipping! :) 
544500_10151557761351628_812924937_n

J’vous laisse avec la chanson qui, selon ma non-expertise en la matière, sera la chanson de l’été 2013 (en t-k elle sera la mienne).

Cheers, à l’avenir !

533289_10151557761571628_1165336684_n

Catherine B.

 

 

  • Votre lectrice en chocolat

    J’ai autant te lire que tu sembles aimer écrire! Ce blogue est à la fois pratique et rigolo! Je vous souhaite la meilleures des chances avec la vente de vos camisoles!

  • Votre lectrice en chocolat

    *J’aime