Celle-là je ne l’ai pas vue venir.

Par Catherine B.

________________

Je pensais que le projet Mimosa & Tralala était mort et enterré. Pas le genre de mort qu’on n’a pas vu venir et qui nous laisse avec un gros vide et pleins de non-dits. Non, le genre de mort accompagnée de nostalgie et de beaux souvenirs en te disant que c’était une belle vie, pis toute.

Alors ne fût pas ma surprise quand l’envie d’écrire m’est revenue, comme ça un matin trop chaud d’août.

J’ai cheminé pas mal sur mon moi-même professionnel dans les dernières semaines et j’en suis venue à la conclusion qu’écrire c’est pas mal la chose qui m’allume le plus, mais je ne veux pas écrire les ingrédients sur une boîte d’egg rolls. Je veux écrire sur les choses futiles qui m’interpellent. Alors le meilleur moyen c’est d’en faire un projet personnel, avec personne pour me dire que mon ton est trop personnel, que ma structure est inexistante et que j’écris « tsé » trop souvent.

C’est donc ça mon annonce de la journée, elll’blogue est de retour. Je suis en train d’écrire ces quelques lignes pis mes épaules sont un peu moins crispées, ma tête pleine d’idées et mon esprit pas mal plus apaisé.

Il y a plus d’un an déjà que je n’ai pas écrit ici. Quand on revoit un ami après 2 semaines sans se parler on a des heures de choses à discuter, mais après 1 an, le quoi de neuf devient un peu désuet et on se met à penser à oὺ était notre vie la dernière fois qu’on a discuté avec cette personne. Souvent on réalise que c’est pas mal à la même place. Les transitions dans la vie se font tellement lentement qu’on ne s’en rend pas toujours compte ou on ne sait pas comment les exprimer. Alors on dit qu’il n’y a rien de nouveau, que tout est pareil.

…J’ai encore les chiens qui scrappent mon ménage (un des chien est un chat et l’autre n’est qu’un semblant de chien…). Je suis encore avec mon beau barbu qui est plus beau et barbu à chaque God given day. J’habite toujours la majestueuse Laval, je n’ai toujours pas trouvé comment faire le « ὺ » sur mon clavier et je suis toujours trop occupée, tout le temps, pour faire du ménage.

J’ai abandonné le projet d’avoir les cheveux de Blake Lively. Pas parce que je suis une lâcheuse mais plutôt parce que je suis réaliste. Dan’vie y’a du monde qui sont fait pour de glorieuses chevelures et d’autre pour un carré court. Devinez dans quelle catégorie je suis tombée ;).

Sinon je suis encore une bonne personne, des fois, pis une moins bonne personne d’autre fois. Y’a encore des gens qui m’aiment pis d’autre à qui j’gosse. Y’a encore des matins oὺ y’a des p’tits oiseaux pis du soleil dans ma tête pis d’autres oὺ je suis entourée de nuages gris. En bout de ligne je vais bien, je suis entourée de personnes solidaires et attentionnées et je suis encore collectionneuse de lipsticks pis je porte la même taille de pantalons.

Les choses ne changent pas tant que ça, d’ailleurs à cet instant précis la toune Stickwitu des PCD vient de partir dans mes oreilles (LOL) pis je me revois dans ma Hyundai accent rouge, en 2007, à me poser les mêmes questions qu’aujourd’hui..

J’ai plus de matériel d’accumulé, d’histoires à raconter, de malchances à oublier, de poussière à ramasser et de racines à teindre en blond qu’avant, mais dans le fond je suis encore la fille qui parle fort mais qui écoute beaucoup.

Que vous soyez 2 ou 25 personnes à me lire, merci. Au plaisir de partager mes insignifiances funny avec vous, encore une fois.

Cath,

  • Catherine Dupras

    Wohoo! C’était mon blog favoris! Je me sens comme si Britney revenait avec Justin! AKA ben énarvée!

    • Catherine Beaulieu

      AWWWWWWWW tu fais ma journée.