Démystifions les rallonges capillaires, fille.

Parlons faux ch’feux.

Parce-que c’est un vrai tabou. No joke.

V’savez pourquoi? À cause des filles qui ont les cheveux blonds-jaunes…

Ces filles-là ont rendues les rallonges capillaires comme étant une affaire de fille cheap. En ayant les cheveux hyper-maganés par les bouteilles de bleach, elles sont incapables d’avoir les cheveux longs car leurs pointes sont toutes cassées, donc elles se tournent vers les rallonges pour avoir des beaux cheveux de princesses.

Mais c’pas ça que ça donne, évidemment.

Parce-qu’elles ont les cheveux très courts elles sont obligé de se faire des mégas dégradés et c’est ça qui les trahit.  Y’a aussi le fait qu’elles veulent avoir les cheveux au milieu du dos quand leur longueur naturelle s’arrête sous le menton.

Bref, c’est gênant de parler de ça à cause des Sexay Baybay qui en portent elles aussi.

Mais.

MAIS!

Moi, j’vais vois montrer comment porter des rallonges pour donner un gros oomph à votre chevelure.

Tout d’abord, ôtez vous de la tête qu’en mettant des rallonges vous allez avoir les cheveux aux fesses. Non! À moins que vos cheveux soient déjà longs…

Il faut utiliser les rallonges dans le but de mettre du volume et d’ajouter un peu de longueur à ses cheveux.

Mes rallonges rajoutent peut-être 2 pouces (gros max) dans mes cheveux et c’est limite!

Bon commençons par le commencement.

Il y a plusieurs type de rallonges, moi je vais vous parler de celles home made (dah!).

Parce-que celles faite chez la coiffeuse, je veux pas me faire inonder d’insultes, mais je considère qu’elles sont;

1) plus apparentes,

2) ridiculement trop chères

3) finalement, elles maganes beaucoup les cheveux…

Bon, quand j’étais jeune j’ai acheté un paquet de rallonges et je me le suis fait coudre dans le fond de la tête. Le résultat final était magnifique mais c’était vraiment trop lourd et les tresses dans le fond de ma tête (sur lesquelles les mèches étaient cousues) me rendaient folles.

Donc quand j’ai voulu ravoir des rallonges, j’ai décidé de me les faire temporaires.

Je suis allé dans un magasin de coiffure haïtien dans la station de métro Peel et je m’en suis acheté. Il y a différentes longueurs, j’ai pris mi-long. Il est crucial de prendre son temps pour bien choisir la couleur. Si tu as des mèches tu peux toujours acheter 2 paquets, comme j’avais fait, et mélanger les couleurs.

Le coût est d’environ 40$ pour un paquet.

Il faut aussi acheter les pinces et les coudre sur les rallonges, nous y reviendrons.

Là ne partez pas en peur. Oui ce sont des vrais cheveux…

Mais, ils sont tellement traités chimiquement que la fille qui les avait est loin, loin, loin dans l’background. Le fait que ce soit de vrais cheveux, c’est ce qui permet de les coiffer avec des fers chauds, et ils n’ont pas de reflet synthétique.

De plus, si jamais tu changes de couleur de cheveux, tu peux leur mettre la même teinture qu’à tes cheveux naturels! Han, pas pire!

Je vais vous montrer comment procéder étape par étape;

Ici on voit la longueur naturelle de mes cheveux,

et surtout on remarque l’épaisseur « poche ».

Moi, j’ai les pointes blondes alors mes rallonges sont blondes. Ici il s’agit d’une grande bande que j’ai coupé d’une certaine longueur, ensuite je l’ai repliée en deux. Cette étape est très importante car c’est ce qui va éviter le look « queues de rat ».

Vous devez vous couper 2 bandes (doubles) de 2 pouces, 1 bande (double) de 3 pouces 1/2 et au moins 2 bandes (doubles) d’un demi pouce.  J’mentionne double 3 fois pour ne pas que vous oubliez de plier vos bandes en deux avant de les couper :)

Vous voyez la longueur est assez intense, moi j’ai coupé les miennes. C’est un peu stressant car tu ne peux pas te dire que ça va repousser mais bon, faut c’qui faut!

Ensuite, les pinces clips dont je vous parlais. Elles se vendent à part, moi je les ai prises beiges mais si vos cheveux sont foncés je vous suggère de les acheter dans la même teinte que vos cheveux. 

Là c’est important de ne pas se tromper, vous devez coudre vos clips sur les bandes. Elles doivent être vers le haut et elles doivent pouvoir s’ouvrir vers l’extérieur. J’ai sacré un peu, beaucoup quand je les avait cousues du mauvais sens.

C’est simple; sur les moyennes bandes, tu en couds une pince à chaque extrémité, sur la plus longue tu fais de même en rajoutant une pince au centre. Sur les petites, une pince suffira.

Bon, je sais que ça fait peur de coudre, mais j’vous assure que si moi j’ai réussi toé itoo t’es capable. Il faut s’armer d’un dé à coudre car c’est assez robuste comme matériel. Mais la beauté d’l’affaire c’est que c’est pas obligé d’être bien cousu parce-que personne d’autre que ton fond de tête va le savoir.

Une fois que les pinces sont bien installées, tu es prête pour le real deal.

Ça ici c’est ma méga bande à trois pinces. Je me disais au début que plus je mettais de pinces, plus les rallonges seraient solide…mais dans le fond c’est parfait comme ça et c’est plus discret.

Le truc de Captain Obvious pour ne pas que vos rallonges paraissent c’est de les coiffer comme vos cheveux.

Comme ce sont des vrais cheveux, il faut leur mettre un produit quelconque… La fille au magasin va essayer de vous vendre un spray hyper cher pour traiter vos rallonges, mais sincèrement n’importe quel produit que vous aimez va faire la job!J’ai frisé mes rallonges avec un fer plat. Super simple car tu peux bouger les cheveux et le fer reste immobile!

Pour un look plus naturel, je brosse toujours mes boucles après les avoir faites…Ensuite il ne vous reste qu’à les clipper! Allez y en ordre. Un bande moyenne au niveau de la nuque, ensuite la méga bande au centre et la seconde moyenne bande plus haute. Les pinces individuelles vont aller autour de votre visage pour égaliser la longueur en avant.

Yo c’est fini.

Souvent je mets mes rallonges pour simplement me faire un beau chignon volumineux.Tu peux faire tout ce que tu veux, c’est d’la vraie magie man!

Un exemple de coiffure que je m’étais fait avec mes rallonges…

Là ça c’est la photo ou on la voyait le mieux…mais ne posez pas de question sur le concept! Tsé quand le photographe te dit « fais moi la colère », moi et mon amie en boisson on a fait ça…elle je l’ai coupé, donc ça donne ça! Mais le focus est sur ma tresse, que je n’aurais jamais pu faire sans mes précieuses rallonges! Dernières précisions, il faut les laver aux 8 à 10 utilisations. Moi je suis lâche, pour les laver je me les clip dans la tête et je me lave les cheveux, tout simplement! Avant, quand j’avais une table de air hockey, je les faisait sécher dessus c’était vraiment parfait car je pouvais les étendre à plat avec de l’air en continu…mais maintenant je ne fais que les laisser à plat et c’est un petit peu plus long.

Parfois, je ne porte que les clips individuelles autour de mon visage et l’effet est cool car j’ai l’air d’avoir une coupe au carré parfaite (mon rêve!).

Aussi, ça se peut que les pinces, des fois, elles paraissent. Ben oui c’est évident, mais il suffit de bien placer les pinces et on évite qu’elles soient visibles.

Si cependant quelqu’un te fait le commentaire « Euh c’est quoi ça dans le fond de ta tête? » Divertis cette personne en lui montrant ça, je te garanti que la personne ne se souviendra même plus de quoi elle parlait…

Catherine B