Le meilleur masque capillaire est dans ton fridge, le jeune.

Whatsup people of BeachClub?

J’habite à côté du fameux BC, j’imagine que ça déteint un peu sur moi. Ça fait vivre le Subway et le Sushi Shop et ça fait qu’il y a plus de char de police que de ti-counes en costumes de bain dans la ville l’été…on ne peut pas chialer !

Bref ! C’est festif et quétaine icitte l’été et je me sens loin de ça en ce moment.

Comment allez-vous? J’espère que votre Saint-Valentin fût à la hauteur de vos attentes. Avouez qu’on a toujours les attentes trop dans l’tapis nous les filles ?

Moi si je peux vous donner un conseil pour l’année prochaine; ne prenez pas le plat Spécial des amoureux qui n’est pas sur le menu sans vous informer prix au préalable. J’dis ça d’même. Un plat qui coûte plus cher que ton budget d’épicerie de la semaine on garde ça pour les anniversaires de mariââwge !

En vous écrivant ces mots mon p’tit chat fait absolument tout en son pouvoir pour m’empêcher en s’assoyant sur mon clavier.

Sdjfhjkwbfjkrwbbbbbbbb ….Tiens d’ailleurs c’est lui ça, il vous fait dire RRRRRRAllô.

Faa-que mon objectif d’écrire des textes plus courts commence mal en siwouplaît, je vais changer PRRRROMIS !

En fait, en ce vendredi sous la pluie ce dont je voulais vous parler c’est de mes cheveux. Parce que m’essemble que j’en n’ai pas parlé souvent de ça ici non? Wink wink !

Bon, par le titre vous savez que je veux vous parler du plus-meilleur masque capillaire du monde. Je veux tout de suite faire un disclaimer; En tant qu’anciennes lectrices du Cool, on a toutes déjà fait ce masque dans nos cheveux, ce n’est rien de nouveau, rien de révolutionnaire, mais OMAILLEGODE c’est le meilleur masque point final.

Pour ma part, et je suis sur que certaines d’entres-vous aussi, j’avais tellement des cheveux naturellement plus soyeux quand j’étais jeune. Oui j’ai mis de la teinture et utilisé des fers chauds alors c’est clair que ça n’aide pas, mais c’est indéniable que quand on étaient jeunes on avait des cheveux parfaits, sans efforts. Alors quand on a essayé ce masque, cette recette, on a aimé le résultat mais ça ne nous a pas jeté à terre.

En le re-faisant 40 mille ans plus tard, sur mes cheveux de vieille jeune femme, WOW.

Donc mon article aujourd’hui n’est pas pour vous « montrer » quelque chose de nouveau mais plutôt pour vous remémorer d’un masque qu’on a délaissé.

Je vais arrêter de tourner autour du pot, c’est le classique mélange mayonnaise, œuf et jus de citron. Quantité « égales » de chaque item, tu gardes ça sous une serviette parce que l’odeur est assez dérangeante. 20 minutes (ou plus, moi je le gardes toujours 1 heure) tu rinces et laves tes cheveux et je vous garantis que vous allez adorer le résultat. Je ne vous suggère pas de chauffer la serviette comme il est recommandé avec d’autres masques parce que…ça va cuire.

Venant de la fille qui a essayé la quasi-totalité des masques vendus en pharmacie et en boutiques spécialisées, je vous dit c’est le plus efficace et le moins cher ! Rendus là, je dirais « quesssss tu veux d’plus ?» mais ça va de soi.

Je sais, je sais ! Moi-même avoir lu cet article là avant d’avoir réessayé ce masque je me serait dit « cette fille vire grano ? La science a tellement avancé, les produits sont rendus tellement performants… » JE SAIS. Promis que c’est le meilleur masque. La preuve, 3 personnes m’ont dites cette semaine « as-tu changé tes cheveux? » et moi de leur répondre non en riant dans ma barbe parce que c’est des condiments qui ont aidé mes cheveux.

Essayez-le et donnes moi-en des nouvelles. Votre chum risque d’être fru parce que y’aura plus de mayo dans l’fridge, mais il saura vous pardonner n’ayez crainte.

Je vous souhaite un excellent weekend, ne vous attachez pas trop au faux printemps qu’on est en train de vivre, on en a tous vu d’autres et on le sait que l’hiver est loin d’être terminée…

Sur ces paroles poches, rendez-vous dans votre frigo là et ayez une chevelure de sirène en attendant l’ouverture des terrasses.

(Fait longtemps que je n’avais pas aimé mes cheveux aplatis…Vive ce masque !)

Catherine B.