Les aliments réconfortants? Et si ce n’était qu’une question d’émotions?

Par Gaby C-R

________________________

J’ai vraiment envie de vous parler de ce sujet qui nous touche toutes, nous les filles, avec nos montagnes russes d’émotions!

Sérieusement, qui n’a jamais englouti un pot de crème glacée après une déception, une rupture, une astie de mauvaise journée? Non? Une boîte complète d’Oréo? Des chips?émotions et creme glacee

Parenthèse : (Bon, je sais ce que vous vous dites. Certaines personnes boivent leurs émotions. Malheureusement, je ne crois pas que ce soit une solution, mais je peux comprendre que certaines personnes le fassent. Par contre, même après une brosse, l’émotion profonde est toujours là. Et comme on ne peut pas en virer une à tous les jours, on finit par manger nos émotions… avec un mal de tête en plus!) Fin de la parenthèse.

Revenons à nos moutons…

La semaine dernière, ça été mon cas.

J’ai mangé mes émotions, pendant plus qu’une journée à part de ça!

Mais pas de la crème glacée, je suis allergique…

Je ne sais pas pour vous, mais quand ça m’arrive, j’essaie de rester loin de la cuisine ou du garde-manger. Toutefois, même enroulée dans ma doudou sur mon divan (devant un film de fille of course!), je finis par me traîner dans la zone interdite et ramener mon confort food avec moi su’l divan!

Pis là, je me sens mieux le temps de manger.

Pis après, je me sens mal.

J’ai mal au ventre.

Pas facile la vie, tséééé.

Pour mieux comprendre pourquoi on fait ça, j’ai fais quelques recherches.

On mange des choses différentes selon le type d’émotion que l’on vit. Principalement divisées en deux types d’émotions.

  • Les émotions de cœur.
  • Les émotions de tête.

Le cœur : Genre, ton chum t’a laissé, tu veux des câlins, mais ta mère te boude, fac oublie ça les câlins réconfortants… Ou bien, tu te sens seule, mais tout le monde a déjà quelque chose de prévu avec d’autre monde et tu n’es pas invitée… Ou encore, tu penses que tu dois sauver le monde, mais tu n’as pas les supers pouvoirs pour y arriver.

Breffffff, les émotions de cœur c’est lorsqu’on a de la peine. Peine d’amour, tristesse familiale, solitude, besoin d’attention et d’affection. Donc, on recherche le sentiment de réconfort dans ce qu’on mange. Nous choisirons alors; la crème glacée, les gâteaux, les pâtes, de la pizza, du chocolat. Autrement dit, une texture moelleuse et fondante.

La tête : Tu t’es fait graffigner ton nouveau char et c’est un délit de fuite. Tu as littéralement envi de frapper quelqu’un… Autre option;  ton ex réapparait dans ta vie uniquement pour te faire chier par tous les moyens possibles… Ou encore, ta job te donne des frissons de colère, mais tu te contiens sur ton lieu de travail (on reste professionnel quand même!).

Dans ce cas, les émotions de la tête sont des émotions typiques de défoulement. On a envie de crier, de tout briser, de frapper, de détruire. Donc, on cherche ce défoulement dans ce qu’on mange. On mangera des choses croustillantes, texturées; qui feront « crounch » sous la dent. Et on aura tellement de motivation à manger ce type de collation, qu’on est même prête à aller au magasin en chercher! On parle ici de chips, de biscuits, de céréales ou de pop-corn.

Voici ce que j’ai mangé à la pelleté cette semaine : Crispers All Dressed et compote de pommes. Oui  oui, les deux en même temps.

manger mes emotions

Je devais être mélangé entre mon cœur et ma tête!

Mais quand on mange ses émotions, et qu’on est consciente de ce qu’on fait, il faut se prendre en main. Je ne dis pas que si on mange ses émotions on va finir à l’émission « The Biggest Loser » (Qui Perd Gagne en français), mais on pourrait prendre quelques livres de trop.

Je vous dis ça, car certaines personnes ne se rendent pas compte qu’elles mangent leurs émotions. Si vous en connaissez, donnez leur un coup de main si possible!

Voici quelques idées pour s’aider.

Sortir. Que ce soit dehors pour prendre une marche, avec des amis pour une bière, seule pour aller prendre un café, on change d’air! Ça change le mal de place, ou donne un break à notre tête/cœur.

Parler. Vous avez surement une (ou un) meilleure amie. Ou même votre maman ou papa. Quelqu’un qui est prêt à vous écouter, sans vous interrompre. Le simple fait de savoir que quelqu’un est là pour nous, ça fait un bien énorme. Souvent, dire haut et fort ses problèmes, ça permet de faire le point. Est-ce que je me plains pour rien? Parfois, on peut même finir par se dire : « Bin coudonc, y’a des p’tits enfants qui meurent de faim ailleurs dans l’monde! », on se console!

Crier. C’est une thérapie incroyable! Ça fait du bien, vous ne pouvez pas imaginer! (Par contre, attention à l’endroit où vous criez… on pourrait penser que vous êtes en danger! Genre, dans le métro en revenant de l’université ou du travail, je ne vous  le conseille pas!) HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!

Écrivez. Ok, nous n’avons plus 12 ans, on ne tient plus vraiment de journal intime. Par contre, quand on écrit comment on se sent, quand on prend de temps de coucher ses idées sur du papier, on se force à faire une introspection. C’est très thérapeutique. On met de l’ordre dans nos idées et souvent, des solutions apparaissent d’elles-même! Magie-magie!

Bouger. Personnellement, ma meilleure thérapie, c’est le sport. Mais, je sais que ce n’est pas tout le monde qui est inscrit au gym ou qui pratique un sport. Par contre, vous avez peut-être un chien qui ne demande qu’à aller au parc. Vous avez peut être accès à une piscine municipale gratuite ou à peu de frais. En ajout, vous avez peut-être des amis qui sont game de faire une bataille de boules de neige! Plaisir garanti! On s’épuise. Une fois vidée des énergies négatives, on se sent très bien!

punching bag girl

Si nécessaire, si vous êtes rendues là, allez chercher de l’aide. Ne restez pas seule. Il y a plusieurs personnes qualifiées pour vous aider. Vous êtes important pour quelqu’un, et c’est nécessaire que vous le sachiez.

Finalement, si on résume, on doit changer le mal de place. Ça ne règlera pas tous les maux du monde ou la peine épouvantable qui vous habite, mais cela vous aidera à passer à travers votre épreuve personnelle. Pas à travers le pot de crème glacée…

Gaby C-R

  • Éliane;-)

    Gaby tu as changé de sexe!

  • Haha c’est bon :)!

  • Gaby, j’ai annoncé à Éliane que tu étais une fille, hier…elle ne le savait pas haha!