« Recette » de shampoing sec pour les brunettes !

Bonjour à vous mes chers paroissiennes,

En ce moment, je vous écris en direct de mes couvertes, au beau milieu de la nuit, mais ce n’est pas parce que je fais de l’Insomnie…

Je vous avouerais que c’est plutôt parce que j’ai une peur, un peu (pas-mal) injustifiée du tueur au marteau lavallois. Tsé je sais qu’il n’est pas en liberté en ce moment et que je ne suis pas en train de prendre une marche… et que mes portes sont barrées, mais quand même. Juste au cas où le gars un acolyte, un dude au tournevis, qui travaillerait fort dans les coins pour rentrer chez nous…Ben si c’est le cas je veux être réveillée pour lui pitcher Nelly le chien dans la face pis qu’il ait ben peur et qu’il s’en aille.

OK EN FINISSANT CE PARAGRAPHE Y’A EU UNE PANNE D’ÉLECTRICITÉ DE 6 SECONDES MAIS CE FÛT ASSEZ POUR QUE JE N’AI PU DE PLAISIR PENTOUTE À ÊTRE LA NUIT……… !!!!

Retour au calme.

…Y’a aussi que la nuit de jeudi à vendredi c’est les sorties d’albums sur ITunes pis ça, ça me tiens réveillée…Allez écouter Pizza Galaxie des Cowboys, nostalgie garantie.

Bref, long time no blogue. J’étais occupée à changer de job. Ouais, fini la vie d’agence (de pub, pas d’escorte). Moi qui déteste le changement je suis pas mal fière de ne pas avoir encore capoté. Anyway je pense qu’il n’y a rien au monde qui pourra me donner plus la chienne que la panne d’électricité simultanée avec mon paragraphe sur le tueur au marteau de v’la 2 minutes.

Comme toujours, ce sera un texte long pour pas grand-chose dans le fond, sorry. Je me lance dans le vif du sujet.

Samedi passé, à genre minuit, j’ai décidé que j’étais tannée d’être blonde et de revenir à ma couleur naturelle.

Ma décision a, en grande partie, été encouragée par ma coiffeuse qui a décidé de ne plus être coiffeuse, donc je me suis mise à bouder les autres coiffeuses, et c’est rapidement devenu un désastre.

Bref, un coup de tête (mehehe) habituel quand tu vis dans mes shorts.

J’ai donc demandé gentiment à mon barbu de chum de faire un détour vers le Pharmaprix 24h de Chomedey-by-the-McDo-dangereux, en revenant de la Rive-Sud (ou on venait de faire un détour d’une heure, 2 fois, parce-que la première fois j’avais oublié ma sacoche). Bref, il ne voulait pas et j’étions z’au désespoir. La nuit fût tourmentée et le lendemain matin je suis allée m’acheter une bouète de teinture pis c’est ça je suis ben heureuse.

Le but de mon article s’en vient. Persévérez (ou pas, ce n’est pas grave).

Mon inquiétude en redevenant brune, parce que c’est plein d’incertitudes quitter le monde des blondes, c’était de ne plus pouvoir utiliser ma poudre de bébé chérie dans mes cheveux… Parce que c’est blanc pis ça ne fitterai juste pu. Pis si vous m’avez déjà lu, vous savez que OMAILEGOD la poudre de bébé c’est LE truc que j’apporte sur une ile déserte (avant les allumettes pis les petites grenailles de charbon qui rendent l’eau potable). Parce que ça fait un shampoing sec super efficace (et super cheep) puis surtout ça fait du volume; unité quasi-inexistante quand on parle de mes crêpes-de-cheveux.

Bref, c’était ça mon problème. Ma vie est tough je sais, vous pouvez faire un don dès maintenant à la fondation Cath-tu-capote-pour-rien-tu-gosses.

Avant de passer à l’acte, j’ai réfléchi un peu à mon alternative, mais je vous avouerai que je n’étais pas certaine de ma shoot. Comment régler mon problème de couleur de poudre à babze, pour pouvoir continuer à m’épanouir, pis jouer à’balle le mercredi soir sans que ça paraisse trop sur ma tête le jeudi matin ?

Dans mon cheminement, je savais que je devais ajouter de la poudre brune à ma poudrette. Les options se sont donc éliminées d’elles-mêmes tel que la sauce à poutine et la gouache brune…

Je pensais donc à de la poudre pour lait au chocolat, mais imaginez le désastre…

1, s’il y a des abeilles et de 2, si j’ai un petit peu chaud le sucre sur ma tête devient tout collant pis que je caramélise. LOL, non.

Alors là, tel un Moïse séparant les eaux, la réponse est venue à moi d’elle-même. Qu’est-ce qui a la bonne couleur, la bonne texture, et qui ne risque pas de devenir tout-dég si j’ai un peu chaud ? DE LA POUDRE DE CACAO ! BAM.

C’est alors que j’ai fait comme tout adulte qui se respecte, j’ai demandé à ma maman de m’en mettre dans un ti-tupperware.

Arrivée à la maison j’ai fait le mélange : 2/3 de poudre à bébé et 1/3 de poudre de cacao. Mélange parfait, ça sent le sweet baby-jesus et ça ne me fait pas un fond de tête blanc. Miracle.

Je peux maintenant vaquer à mes occupations en paix, c’est-à-dire craindre toute, la nuit et me crisser de toute, le jour.

Je promets de prendre une selfie du vendredi demain matin, pour vous montrer que ça fait 3 jours que je n’ai pas lavé mes cheveux (pas mes t’sous-d’bras) et qu’ils ont encore une allure respectable.

 article

Pis j’me lance dans une autre recette folle, si un jour je deviens rousse, je remplacerai la poudre de cacao par de la cannelle moulue, je suis certaine que l’effet serait pareil. Vous essayerai ça et si ça marche je vais me penser bonne.

Sur ce, fais trop froid la nuit pour rester réveillée. Pis demain j’ai une grosse journée d’adieux déchirants pis de ramenage des crayons qui ne sont pas à moi. Alors je vous laisse en vous promettant de vous reparler des vertus de la poudre à bébé dans les cheveux et de mes angoisses capillaires.

Peace, love et sécurité mes amis.