T’es belle, t’es fine, t’es capable, le reste on s’en fou!

Par Alex V.

______________________

Vous commenciez à croire que j’étais disparue de la mappe monde, eh bien non, je suis de retour avec un petit article qui je l’espère, vous fera réfléchir un petit peu. D’la ptite psychologie à cinq cennes quoi!

Ma vie a pris un coup de vieux, il y a de cela deux semaines, lors du début de mon quatrième et dernier stage avant d’obtenir mon brevet d’enseignante en adaptation scolaire. Je me couche à 21h, je rêve à mes planifications, je me réveille à l’heure des coqs… Bref, rien de très réjouissant, mais pourtant J’ADORE ÇA!

Le début de mon stage m’a fait réfléchir à quelque chose qui préoccupe tout le monde : LE besoin de plaire.

Cette nécessité de n’être pas qu’un numéro, d’être quelqu’un à part entière, d’être reconnu au sein d’un groupe. Parce que l’humain est un être de nature sociable et a besoin de reconnaissance.

Or, notre société nous envoie le message suivant : tu as besoin de performer, sinon, on te remplacera plutôt facilement. En ajout, tu dois être belle, fine, pis toute pis toute, si tu veux qu’on ait le goût d’aller te jaser…

Par ailleurs, plusieurs ont développé ce besoin d’être aimé(e)s. Aimé(e) par les personnes du même sexe, convoité(e) par le sexe opposé. Le slogan : « Parlez-en en bien, en mal, mais parlez-en. » n’est plus du tout d’actualité pour eux.  Ils sont comme des caméléons et changent de personnalités afin d’être appréciés, ou encore, n’osent pas trop s’affirmer, de peur que certains les rejettent. Pourtant, moi, les gens que j’apprécie le plus, sont ceux qui sont en mesure de confronter les autres lorsqu’ils ne sont pas en accord.

Plusieurs ont en eux cette peur qu’on ne les aime pas, qu’on parle dans leurs dos. Eh bien, selon moi, ce qu’on ne sait pas, ne fait pas mal.

Je crois que dans la société dans laquelle on vit, il y aura toujours des gens qui ne nous apprécierons pas, des gens qui seront jaloux. Peu importe ce qu’on fait. C’est simple, il y a des HATERS partout.

Mais, si chacun d’entre nous était bien dans sa peau et heureux avec lui-même, heureux avec ses choix de vie, il me semble que tout serait plus cool…

Alors, jouons donc à un jeu à partir d’aujourd’hui; Arrêtons de nous en faire pour ce que les autres pensent de nous, et travaillons fort pour être bien avec nous-même.

mobile 031

Parce que lorsqu’on a confiance en nous, confiance en nos capacités, conscience de ce que l’on vaut,  les mauvaises langues glissent sur notre dos, comme l’eau sur le dos d’un canard. haha

 mobile 032

 

 

 

Peace.

 

 

 

Alex V.